Les emplois dans la banque

connaitre les emplois dans la banque (après BTS BANQUE ou autre)

Ecole bts banque MontpellierLa banque est l’un des tout premiers employeurs en France avec environ 370 000 collaborateurs. Les banques recrutent à différents niveaux d’étude.

En 2012 les recrutements ont légérement baissés mais restent tout de même à environ 25 000.

La banque recrute des profils diversifiés

Le secteur bancaire embauche de nombreux collaborateurs, à tous les niveaux d’étude, mais la tendance est à l’augmentation du niveau à l’embauche.

  • 13 % des personnes recrutées ont un niveau bac et bac+1 (en 2011)
  • Les profils bac+2/3 continuent à être très appréciés (40 % des embauches en 2011) pour des métiers commerciaux notamment. Le BTS banque est une formation très recherchée.
  • Les recrutements au niveau bac+4/5 sont de plus en plus nombreux : plus de 46 % en 201

Le secteur bancaire fait une large place aux jeunes dans les embauches

Plus de 60% des embauches concernent des jeunes.

Les différents métiers

Le secteur bancaire propose une large palette de métiers essentiellement tournés vers le contact avec les clients.

      • Les métiers commerciaux prédominent (chargé d’accueil, chargé de clientèle particulier ou professionnel, conseiller en patrimoine…).
      • Les fonctions de management et de support (fonctions de contrôle, marketing, ressources humaines, juridique…), qui comptent pour 21 % des effectifs, sont en augmentation.
      • Les métiers de traitement des opérations (informatique, responsables d’unité ou experts traitant des opérations bancaires) sont stables. Ils occupent 27 % des effectifs.

 

 L’évolution du niveau de qualification

      • En 2011,  54,2 % des salariés sont cadres, chiffre qui était seulement à 30% il y a 10 ans
      • La formation continue pour faire évoluer les collaborateurs a une place très importante dans la banque. La banque dépense en moyenne 2000 euros par an et par salarié pour la formation, contre une moyenne de 800 euros tous secteurs confondus. Ceci permet aux collaborateurs d’évoluer au sein de l’entreprise. La banque reste en effet un secteur qui permet aisément l’évolution individuelle. Plus de deux salariés sur trois bénéficient d’au moins une formation par an.